Bol d’Or 2016 – Endurance

BOL D’OR : COMPÉTITION ET FÊTE DE LA MOTO 

bol-dor-2016

Ouverture de la saison 2016-2017 du Championnat du Monde d’Endurance Moto (FIM EWC), la 80ème édition du Bol d’Or se déroulera du 16 au 18 septembre sur le Circuit Paul Ricard au Castellet. Côté piste, la compétition sera riche avec le Bol d’Or, le Bol d’Argent, le Bol d’Or Classic et la Coupe 125 Yamaha. Côté Villages, le weekend s’annonce intense avec beaucoup de nouveautés : animations, expositions, concerts, le Bol d’Or sera une fois encore une immense fête de la moto.
Revenu sur le Circuit Paul Ricard l’an passé, le Bol d’Or a été un véritable succès en 2015 avec 75 000 spectateurs qui ont apprécié la qualité des courses mais également les multiples divertissements mis en place dans le cadre majestueux du Castellet. L’édition 2016 promet elle aussi d’être grandiose puisque tous les bons ingrédients sont à nouveau réunis.
Randy de Puniet sur la grille de départ du Bol d’Or Pilote de MotoGP pendant de nombreuses saisons, Randy de Puniet intègre le Team SRC Kawasaki. S’il fera sa première apparition sur le Bol d’Or, il a déjà roulé en Endurance puisqu’il a participé aux 8 Heures de Suzuka en 2014 au guidon d’une Suzuki Yoshimura qui a terminé deuxième. Aux côtés de Fabien Foret et Grégory Leblanc, il aura à cœur de faire briller ce team qui a remporté le Bol d’Or l’an passé !
Si le Team SRC Kawasaki fait figure de favori, il n’est pas le seul. De nombreuses équipes peuvent prétendre à la victoire. Ainsi les récents champions du monde, Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson, qui viennent de signer un quinzième titre pour le Suzuki Endurance Racing Team, ne se sont imposés que d’un point à la GMT94 Yamaha pilotée par David Checa, Niccolo Canepa et Lucas Mahias, ce dernier s’adjugeant le titre de champion du monde des pilotes. Ces teams en lice pour la première marche du podium devront également faire face à de nombreuses équipes talentueuses. Ainsi le YART Yamaha official EWC Team, qui a manqué de chance la saison dernière, aligne Broc Parks, Marvin Fritz et Josh Hayes ; la Honda Endurance Racing aux mains de Julien Da Costa, Sébastien Gimbert et Freddy Foray a marqué des points sur chaque course en 2016 ; Le Team Penz13. Com BMW Motorrad est un sérieux outsider avec Alessandro Polita, Kenny Foray et Lukas Pesek. Il faudra compter également avec le Team April Moto Motor Events (Gregg Black, Mathieu Lagrive, Greg Fastre), arrivé en tête lors de l’ultime étape en Allemagne, qui termine à la troisième place du classement 2016.

 

Un plateau international
Mais la surprise peut également venir des deux équipages japonais qui ont rejoint le FIM EWC. Le F.C.C. TSR Honda avec Alan Techer, Damian Cudlin et Kazuma Watanabe s’est fait remarquer lors des 24 Heures Moto au Mans en terminant troisième pour sa première participation. L’autre équipage japonais, Trick Star Kawasaki, est un nouveau venu et fera rouler Ryuji Tsuruta, Erwan Nigon et Hitoyasu Izutsu. Nouveauté également sur ce 80ème Bol d’Or, une équipe américaine, le Team Rabid Transit avec à son guidon Ivan Silva, Brandon Cretu et Sheridan Morais. Avec plus de quinze nationalités représentées, le plateau du FIM EWC et du Bol d’Or s’enrichit d’année en année.
Et si la catégorie Formula EWC est en plein essor, il en va de même pour les Superstock. Le Team 3ART Yam’Avenue (Louis Bulle, Alex Plancassagne, Luca Marconi), récent champion du monde, doit faire face à une concurrence terrible avec le Junior Team Le Mans Sud Suzuki, AM Moto Racing Competition, Voelpker NRT48, Tati Team Beaujolais Racing (vainqueur au Bol d’Or l’an passé) ou encore Team Traqueur Louit Moto 33, le champion du monde 2015. Une soixantaine d’équipes engagées parmi lesquelles les teams officiels côtoient les équipages privés ou semi privés qui donnent toute leur saveur aux courses d’endurance de 24 heures. Rendez-vous samedi 17 septembre à 15 heures, pour le départ du 80ème Bol d’Or qui sera donné par le champion du monde Superbike Carl Fogarty.

http://www.boldor.com/