John Hopkins a subi une intervention chirurgicale

John Hopkins a fini par subir une intervention chirurgicale draconienne pour mettre un terme à sa mauvaise blessure à la main droite et plus particulièrement au doigt. Le pilote Crescent Suzuki Yoshimura s’est malheureusement fait amputé la partie supérieure du majeur.

Après de nombreuses interventions chirurgicales et des complications à la suite de son accident survenu à Brno en MotoGP en 2011, le sympathique Anglo-Américain pense que cela ne nuira pas à son défi dans le championnat cette année, après cette opération en Californie.

‘Hopper’ (photo) a rendu visite à son conseiller jeudi et a évalué différentes options, la meilleure étant d’amputer une partie du doigt, jusqu’à la 1ère phalange. Cela permettra à John de commencer sa physiothérapie dans 10-11 jours, avant de revenir sur la moto d’ici 3 semaines.

John Hopkins a dit: “Je suis allé voir le médecin pour faire un état des progrès réalisé et les nouvelles n’étaient pas très bonnes. Ce n’est jamais une bonne nouvelle quand vous apprenez que vous aller perdre une partie de votre corps.
Mais ce fut le meilleur scénario possible parce que sinon, la situation aurait pu traîner encore quelque temps, avec peu de résultats à la fin.”

“En dehors de la douleur de la chirurgie, je dois dire que je vais déjà mieux. J’ai maintenant environ dix jours avant de pouvoir aller chez le kiné, mais je vais pouvoir recommencer.
C’est un petit retour en arrière, mais ce n’est pas une mauvaise chose parce que je m’étais déjà entraîné et je serais être prêt à temps maintenant, mon niveau de base est très bon.

Je serais en mesure de m’entraîner parfaitement bientôt et je serais capable de monter sur une moto dans trois semaines. Je suis sûr que je serai OK pour les premiers essais en Australie.”

“Je connais bien la moto et j’ai couru à Philip Island auparavant. Au moins, je ne partirai pas de zéro. Nos GSX-R1000 possèdent une bonne base de réglages et je suis persuadé que nous n’allons pas rencontrer de difficultés au départ.
Le niveau de concurrence est élevé, mais je pense que nous allons être immédiatement compétitifs.”